Six accessoires qu’il est bon d’avoir chez soi

Il arrive que nous n’ayons pas le temps d’aller nous entraîner. Un nouveau-né, un imprévu, une pandémie (comme celle causée par le covid-19), une réunion de dernière minute, ou même des vacances, sont autant de raisons qui peuvent vous empêcher de vous entraîner. Dans ce cadre, il peut être intéressant de posséder, chez soi, un petit peu de matériel. Si vous vous êtes déjà retrouvés contraints à ne pas vous entraîner à cause d’un imprévu, venez découvrir six accessoires, triés par prix croissants, que vous pouvez posséder chez vous et qui peuvent vous “sauver” une ou plusieurs séances.

 

Les élastiques (à partir de 5€)

Les élastiques sont une valeur sûre. En effet, ils sont légers donc aisément transportables, peu onéreux et très versatiles. L’ensemble des mouvements de musculation que vous pouvez faire avec des haltères ou une barre peuvent généralement être réalisés avec des élastiques. Rowing, good morning, squat, strict press deviennent alors accessibles. Par ailleurs, ils peuvent également vous servir sur des mouvements à poids de corps que vous ne maîtrisez pas en vous délestant sur des tractions ou des dips comme le montre les vidéos ci-dessous.

Vous en trouverez de différentes résistances chez décathlon, sur Amazon ou sur des sites spécialisés.

 

Les sangles de suspension ou les anneaux

Les sangles de suspension et les anneaux ont quasiment les mêmes modes de fonctionnement : ils vous permettent de réaliser des exercices au poids du corps partout où vous allez. Par ailleurs, l’instabilité créée par ces équipements vous obligera à faire preuve d’un gainage solide sur l’ensemble des exercices que vous ferez, améliorant ainsi une qualité physique fondamentale pour la performance.

Votre choix entre l’un de ces deux objets devrait se faire en fonction de votre niveau et de votre environnement.

Que vous décidiez d’acheter l’un ou l’autre, je vous conseille vivement l’achat du livre Sangles de suspension – Musculation et préparation physique de Christophe Pourcelot pour pouvoir bénéficier d’un large éventail d’exercices.

 

Les sangles de suspension (à partir de 20€)

Pour la petite histoire, les sangles de suspension ont été inventées par un ancien parachutiste des forces armées américaines qui utilisait ces sangles comme appareil de musculation, en mission, lorsqu’il n’y avait rien d’autre pour s’entraîner.

Les sangles de suspensions ont l’avantage de pouvoir se fixer partout : sur un portant suffisamment solide pour pouvoir vous porter (poutre ou structure en métal), dans l’encadrement d’une porte, sur une barre de traction, etc… Peu onéreuses, vous pourrez en trouver à Décathlon pour l’équivalent de 20€ ou de meilleure qualité, en occasion, sur le Bon Coin ou sur le Marketplace de Facebook.

 

Note : elles se prêtent cependant moins, selon moi, à l’exécution des tractions et des dips du fait qu’il est plus difficile d’avoir un écartement suffisant des deux poignées sur ces mouvements.

 

Les anneaux (à partir de 25€)

Les anneaux de gymnastique sont un outil formidable qui vous permettent de faire l’ensemble des exercices qu’il est possible de réaliser avec des sangles de suspension. De plus, ils vous permettront de faire des dips, des tractions voire des muscle-ups si vous avez suffisamment de hauteur sous-plafond.

Il est également possible de trouver (sur Amazon) des kits d’anneaux avec un système permettant de les mettre dans l’encadrement d’une porte. Le seul inconvénient est que pour obtenir ce système vous devrez compter de 30 à 50€ (contre 20€ pour les sangles premier prix). En revanche, ils vous permettront d’acquérir une plus grande marge de progression et seront, davantage, transposables à ce que vous faîtes en CrossFit.

 

Une corde à sauter de vitesse (à partir de 15€)

Lorsqu’on manque de matériel, faire du cardio est une solution relativement facile à mettre en place pour continuer de s’entraîner. Si vous en avez marre de faire des burpees et de courir, alors vous procurer une corde à sauter peut être une bonne idée. Si, en plus, vous en prenez une de vitesse, vous pourrez (apprendre à) faire des double-unders (i.e. doubles sauts à la corde) et faire péter votre cardio en un rien de temps !

Vous trouverez des cordes premier prix sur Amazon et dans les magasins de grande distribution comme Décathlon®, Intersport®, Go Sport®, etc. Si, en revanche, vous voulez une corde de bonne qualité et customisées, vous en trouverez chez notre partenaire Wodabox® où vous avez -10% avec le code “wodaserval“.

 

Des haltères réglables ou une kettlebell (à partir de 50€)

Les haltères

Alors, là, je vous l’accorde, on passe à une gamme de prix plus élevée mais ça peut toujours en intéresser certains.

Les haltères réglables sont une bonne alternative lorsque l’on n’a pas de barre et que l’on veut continuer à soulever du poids. Personnellement, je les préfère réglables car cela nous permet d’accumuler des petits poids avec le temps et de pouvoir charger ses haltères au fur et à mesure sans avoir à racheter des haltères.

Avoir des haltères réglables vous permet de pouvoir incorporer des mouvements de renforcement musculaire à vos entraînements.

 

Une kettlebell

Les kettlebells coûtent cher malheureusement. Cependant, avoir une kettlebell vous permet de réaliser l’ensemble des mouvements que vous pouvez faire avec des haltères mais, en plus, vous permet de faire des mouvements spécifiques au girevoy (c’est-à-dire le sport des kettlebell) comme des swings et ainsi faire du cardio avec !

Si vous pensez que vous devez vous procurer deux kettlebells dès le début, détrompez-vous ! Le travail unilatéral est un bon moyen d’avoir un physique équilibré ET de renforcer grandement votre sangle abdominale. Vous en doutez ? Faîtes un rowing à un bras avec une kettlebell en gardant votre torse bien droit et face au sol.

Vous pouvez vous en procurer chez Décathlon, chez CrossLiftor ou sur des sites spécialisés. Nul besoin de vouloir acheter une kettlebell trop lourde ! Entre 12 et 16kg suffisent pour une femme et entre 20 et 24kg pour un homme. Rappelons que les gireviks (les athlètes du sport spécifique au kettlebell) sont puissants, forts et endurants alors que leurs épreuves se font la plupart du temps avec des kettlbells de 24kg.

 

Une barre de traction

Vous remarquerez que je n’ai pas de prix ici. Ceci est dû au fait que vous en trouverez à tous les prix et de toute qualité.

Toutefois, si j’étais à votre place (et je le suis un peu en vous faisant part de mon avis), j’en prendrais une déportée qui se fixe au mur. Même si c’est mieux que rien, les barres de tractions qui se place dans l’encadrement d’une porte sont peu sécuritaires et, généralement, ne permettent pas d’avoir une amplitude complète lors de l’exécution du mouvement.

Le fait qu’elle soit déportée vous permettra de faire des exercices spécifiques au CrossFit® ET, en plus, vous permettra de fixer vos anneaux ou vos sangles de suspension ! Vous pourrez en trouver sur Amazon à 40€.

Si vous n’êtes pas propriétaire du lieu dans lequel vous vivez et que vous ne pouvez pas faire des trous à tout va dans vos murs, les chaises romaines, plus onéreuses et prenant plus de place, pourront quand même subvenir à vos besoins en vous permettant de faire des tractions, des dips et des relevés de jambes.

 

Un sandbag (à partir de 50€)

En tant qu’adepte du strongman, je me sens obligé de le placer celui-là !

Mais, même si l’entraînement au sandbag est quelque chose que j’apprécie particulièrement, il faut bien reconnaître que c’est un outil très versatile et extrêmement puissant pour développer l’ensemble des qualités physiques. En effet, avec un sandbag, vous pouvez faire des épaulés, des squats, des développés, des carrys et des hugs (simplement les porter sur une distance ou les tenir dans vos bras).

C’est à la fois un outil qui vous permettra de faire monter votre cardio et développer votre force avec un seul outil. De plus, vous entraîner avec un sandbag vous permettra d’apprendre à manier des objets de votre quotidien. En effet, si vous devez déménager, vos cartons seront plus susceptibles de ressembler à un sac de sable qu’à une barre.

Le point le plus énervant du sandbag est que le sac vous coûtera plus cher que tout le sable que vous mettrez dedans. Et si, un jour, vous vous lassez de ce type d’entraînement, vous aurez gagné un pouf.

 

Un gilet lesté (à partir de 30€)

Si j’ai placé le gilet lesté en dernière place de ce classement, c’est parce qu’il constitue, selon moi, un investissement qui doit être réalisé dès lors que vous avez de quoi faire des tractions ou des tirages et des dips et que vous maîtrisez parfaitement les pompes et les squats au poids de corps.

Avoir un gilet lesté est un bon moyen de corser l’ensemble de vos entraînements au poids du corps.

Vous trouverez des gilets qui se lestent avec des petits sacs de sable, des pains de fonte ou des plaques en acier. Généralement, les moins chers sont ceux contenant du sable, puis viennent à la suite ceux avec des pains de fonte et, enfin, ceux avec des plaques en acier.




Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *